16-09-08

L/8 : Ca va pas changer tant que ça

1snapshot_738c87e1_b5c0951c

- Gérard ! T'allais te coucher, Gérard ?
- Hé-bien... oui. Je suis un peu fatigué, vois-tu. Et puis, vu l'ambiance à table,
je tiens pas à ce qu'elle se poursuive toute la soirée.

2remarque

- Ah ! Toi aussi, t'as remarqué ! Elle est vraiment impossible !
- Elle ??
- Ben... ta mère. Tu parlais de quoi ?

3efforts

- Moui... on peut pas dire que tu fasses tellement d'efforts non plus pour la comprendre.
- Pardon ? JE FAIS PAS D'EFFORTS !
- Je voulais dire... tu pourrais y mettre un peu du tien. Montre-toi plus intelligente.

4conne

- C'est ça ! Dis tout de suite que je suis conne !
- EDITH ! Qu'est ce que c'est que ce langage ?!
- Ca répond pas à ma question !

5voulais

- Allons, voyons, ma chérie ! Tu sais bien que j'ai jamais pensé que t'étais...
ce que t'as dit. Simplement, t'es pas obligée de monter sur tes grands chevaux
chaque fois qu'elle dit ou fait quelque chose qui te déplaît.

6mais

- Mais elle fait que ça ! Je t'assure Gérard, j'en peux déjà plus. Si on doit l'avoir à la maison
pendant le déménagement, je vais craquer. T'aurais pas pu lui dire qu'il fallait qu'elle s'en aille ?
Ca fait plus de HUIT jours qu'elle est là. Elle sert à RIEN ! Elle nous encombre !
Je t'en prie, Gérard, parle-lui. Dis-lui qu'elle aura tout le temps de nous... de TE voir quand on
sera chez elle, mais qu'on a besoin de respirer. Ne me fais pas déjà regretter d'avoir accepté.

7voudrais

- Tu... tu voudrais que je lui demande de partir... maintenant ?
- E-xac-te-ment !
- Mais...
- Mais QUOI ? Ne me dis pas que tu n'oses pas. C'est TA mère !
C'est à TOI de lui faire comprendre qu'elle gêne.
- Bon... mais ça va pas être simple

8chat

- Oh-mais... tu sais que t'es grasse comme une loche, toi !
On voit que t'es bien nourrie.
Je me demande... ils ont prévu de t'emmener, au moins ?

9chatbis

- Oh-mais oui, qu'ils vont t'emmener ! Tu voudrais pas rester toute seule ici.
Tu verras, tu vas te plaire à la maison. T'auras des petits copains pour t'amuser.

10parles

- Tu causes toute seule, mémé ?
Ca s'arrange pas !

11non

- Non, je cause pas toute seule, mademoiselle !
Je parlais au chat !

12toutcomme

- Ben c'est tout comme ! Tu t'figures qui comprend ce qu'on dit ?
- Bien sûr qui comprend ! C'est Trèèès intelligent, un chat !
- Tu parles comme c'est intelligent ! Y a pas plus con !

13permets

- Angèle, tu permets... j'aurais deux mots à dire à ta grand-mère.
- OK ça va, j'ai compris. Je me casse !
- Tu veux me parler, mon Gérard ? Ca c'est gentil.
- Oui... heu... Alors, t'es heureuse ?
- Je nage dans le bonheur ! C'est bien simple, j'arrive pas à le croire.
- Tant-mieux, tant mieux !

14preuve

- Tu voulais me parler, tu dis ? Edith est au courant ? Elle va pas te faire la tête ?
- Meuh-nan, pourquoi tu voudrais...
- Chais pô ! J'ai pas l'impression qu'elle m'aime tellement.
- Meuh-nan, tu te trompes ! La preuve : C'est elle qui veut que je te parle

15Attend

- Ah, c'est Edith qui veut... je m'attends au pire.
Allez, vas-y ! Cesse de tourner autour du pot.
Qu'est ce qu'elle veut te faire dire ?

16Benheu

- Ben... heu... ça fait combien de temps que t'es là, déjà ?
- Chais pô, quat' cinq jours...
- Nan-nan, ça fait une bonne semaine !
- Peut-être bien... puisque tu le dis.
- Tes petites bêtes te manquent pas ? Je suis sûr que tu leur manques, à elles.

17voispas

- J'avais jamais remarqué, mes petites bêtes t'intéressaient, Gérard.

T'es sûr que c'est ce que t'avais à me dire ?
- Ben... entre autres, oui.
- Entre autres... oui. Compte pas sur moi pour te tendre la perche.
Si t'as une commission à me faire, crois-moi Gérard, tu vas me la dire tout seul.
- Ben... heu... on aimerait... enfin, Edith aimerait bien...

18deguerpir

- Et toi, bien sûr, tu penses comme elle !
- Mais... je t'ai encore rien dit !
- Oooh, j'ai compris ! Chuis pas si bête ! Vous voulez me voir déguerpir.
J'aurais pas cru ça de toi, Gérard. Me mettre à la porte comme une malpropre !

19tempere

- Meuh-nan, on te met pas à la porte ! Tout de suite les grands mots !
Dans deux/trois jours on est chez toi ! Ce qu'on en dit, c'est pour toi aussi.
Ca va pas être drôle ici, avec les caisses à préparer...
- QUELLES caisses ? Y a tout ce qui faut à la maison !
Vous z'avez juste qu'à emmener les lits des petites !

20ou

- Oui ben, ça... on verra ça avec Edith, hein ?
Je crois pas qu'ellesoit prête à abandonner son mobilier.
- Pour le mettre où ??
Tu connais la maison, mon Gérard. C'est grand mais... c'est plein !
- Oui-ben... on avisera le moment venu.

21avise

- NON, Gérard ! C'est tout avisé !
C'est tous mes souvenirs, qui sont là, Gérard ! Toute ma vie !
Il est PAS QUESTION que je me sépare de quoi-que-ce-soit !
Et comme on peut pas pousser les murs...

22toutvu

- On verra ça, je te dis !
- C'est tout vu !
Déjà beau que j'vous reçoive, faudrait pas tout changer, non plus ?

Posté par fonsine à 11:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur L/8 : Ca va pas changer tant que ça

    Je reve quel nul ce Gérard !!!!

    Posté par PKiwee, 16-09-08 à 21:16 | | Répondre
  • Houlà ! c'est encore mal barré ! Mais c'est vrai aussi, Edith... vous pouvez pas lui demander de virer ses meubles !
    Alala... v'la c'que c'est que de pas débattre de tous les problèmes avant !

    Posté par Lorraine54, 17-09-08 à 12:21 | | Répondre
  • Ben elle se fiche du monde la mémé, c'était pas elle qu'avait insisté pour qu'ils s'installent ?!
    Quelle vieille bique... et Gérard gnan-gnan... font la paire ces deux-là!

    Posté par Pouille, 18-09-08 à 15:17 | | Répondre
  • alala!!!

    Fonsine, tes histoires sont toujours aussi passionnantes !!!!
    Allez Gérard ta mère va pas te bouffer (koi keuh...)

    Posté par Claire, 01-05-09 à 10:59 | | Répondre
Nouveau commentaire